La revue Viandes et produits carnés

 lES DERNIERS ARTICLES PARUS

 
 

Production de viande de yak en Chine

Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Evolution et futurs possibles pour la viande de yak en Chine dans une perspective de développement durable

La production de viande de yak a lieu principalement en Chine en lien étroit avec les traditions culturelles des populations locales. Toutefois, la productivité de l’élevage de yak reste faible et est menacée par le surpâturage. Cet article donne une vision d’ensemble de la production de viande de yak et décrit quelques perspectives d’évolution dans le cadre des collaborations franco-chinoises existantes. Il est suggéré de soutenir la production de viande de yak en mettant en place un label de qualité ou une indication géographique.

yak 340

INTRODUCTION

Le yak (Bos grunniens) est un ruminant de la famille des bovidés, sous-famille des bovinés. C’est un animal domestique remarquable non seulement parce qu’il arrive à vivre dans des conditions extrêmes des montagnes d’Asie Centrale (3000 à 6000 m), mais aussi parce qu’il est intégralement associé à la culture, la religion et la vie sociale de la population locale.

Lire la suite...

Manques à produire et pertes alimentaires dans la filière viande bovine

Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Estimations des manques à produire et pertes dans la filière bovine de la production à la découpe, en considérant séparément les troupeaux laitiers et spécialisé viande

Réduire les pertes et gaspillages alimentaires devient une préoccupation publique majeure pour mieux assurer la sécurité alimentaire demain. Leurs évaluations a été faite récemment par les "groupes filières INRA" pour chaque grande production nationale (Texte à paraitre dans la revue "Innovations Agronomiques", 48, 215 et suivantes). Cette étude destinée à les identifier quantitativement dans la filière de la viande bovine s’appuie majoritairement sur des estimations des mortalités des animaux en élevage, des pertes de transport, et des co-produits de la première transformation. La réduction de la mortalité des jeunes et de la réduction des saisies complètes en abattoir des vaches de réforme sont pointés comme principales voies d’amélioration.

meat-640716

INTRODUCTION

La filière bovine française comprend le secteur laitier qui valorise la production de lait de vache et ses dérivés, et le secteur de la viande qui commercialise la viande bovine issue des animaux de race laitière (troupeau laitier) et celle des animaux de races à viande (troupeau allaitant). La détention d’un troupeau bovin spécialisé viande, avec des races bovines à viande élevées en race pure, est une spécificité française, la France détenant le tiers du cheptel allaitant européen. Si la production laitière nationale encadrée par les quotas jusqu’en 2015 n’a pas quantitativement trop évolué depuis le début des années 90, il n’en est pas de même du nombre de vaches laitières productrices qui s’est régulièrement réduit sous l’effet de l’augmentation des niveaux individuels de production et de la spécialisation des exploitations. L’augmentation du nombre de vaches allaitantes s’est faite en parallèle à la baisse des vaches laitières, jusqu’au début des années 2000. Leur effectif s’est alors stabilisé mais celui des vaches laitières continue de s’éroder.

Lire la suite...

Peut-on encore légitimement manger de la viande aujourd’hui?

Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Les connaissances scientifiques peuvent-elles remettre en cause la légitimité de manger de la viande ?

Cet article se propose d’analyser la rigueur des arguments dits scientifiques qui s’opposent à l’élevage ou à la consommation de viande. Il a été précédemment publié dans la Revue de l’Académie d’Agriculture. N°8, janvier 2016, pages 32-34.

viandes

INTRODUCTION

Il paraîtra peut-être incongru qu’un organisme tel que le CIV – anciennement Centre d’Information des Viandes, devenu à présent Viande, Sciences et Société – s’interroge sur le fait de savoir si on peut encore légitimement manger de la viande aujourd’hui. Mais face au déluge d’assertions qui critiquent ce produit et sa consommation, c’est bien en ces termes qu’il faut questionner notre régime alimentaire. Doit-on et peut-on encore faire appel à des arguments rationnels et à des raisons objectives pour justifier la consommation de viande ? Ou alors, se situe-t-on dans un registre affectif dans la mesure où les connaissances scientifiques récentes auraient d’ores et déjà répondu défavorablement à cette interrogation ?
Se questionner sur les raisons permettant de justifier la consommation de viande est susceptible de mobiliser deux types de réponses.

Lire la suite...

Second forum polonais de la viande bovine

Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Compte-rendu du second forum polonais du secteur de la viande bovine organisé par l’association polonaise des producteurs de bovins à viande

Le second forum polonais du secteur de la viande bovine a été l’occasion de dresser un état des lieux de la filière viande bovine en Pologne, de faire état des dernières recherches sur la viande bovine et de discuter d’une stratégie collective.

fig1 340

fig3 340

I. INTRODUCTION

Le second forum polonais de la viande bovine, financé par le fonds européen pour la promotion de la viande bovine et organisée par l’Association Polonaise des Producteurs de Bovins à Viande (Polskie Zrzeszenie Producentów Bydła Mięsnego, PZPBM), s’est tenu le 26 novembre à Varsovie. L'événement a réuni des représentants de tous les maillons de la chaîne de production – les éleveurs, les abattoirs et les établissements de la transformation et du commerce de détail, le secteur de l'hôtellerie et de la restauration (HORECA), des représentants de la recherche, de l'administration polonaise et de l'Union Européenne (UE). Il y avait aussi des experts internationaux qui ont partagé leurs expériences et leurs idées pour améliorer le marché de la viande bovine : l’expert australien Rod Polkinghorne, Directeur de la société Polkinghornes, qui a créé le système australien de prédiction de la qualité de la viande bovine (Meat Standards Australia, MSA), le Dr Jean-François Hocquette, directeur de recherche à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) en France et Jean-Pierre Fleury, Président de la Fédération nationale bovine française.

Lire la suite...

Performances de différentes races bovines en Chine

Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Effets de la race bovine sur les performances de finition, les caractéristiques de la carcasse et les résultats économiques obtenus chez des taurillons avec le système de production de viande bovine en Chine

Cette étude initialement parue dans "Italian Journal of Animal Science 2012 ; volume 11:e58" souligne l’intérêt des races françaises pour développer la production de viande bovine en Chine par rapport aux races chinoises locales.

CIMG3224

INTRODUCTION

En Chine, il y a environ soixante-neuf races bovines locales, les quatre plus importantes étant les races Luxi, Qinchuan, Jinnan, et Fuzhou (Zheng et al., 1986). Avant 1980, bien qu'il y ait une population importante de bovins, ils étaient principalement utilisés pour labourer les champs, et les animaux les plus âgés seulement étaient abattus pour leur viande (Zhou et al., 2001). Avec le développement économique durant les 30 dernières années, la consommation de viande bovine a augmenté rapidement en Chine (Huang et al., 2013). Toutefois, les races locales, qui viennent des agriculteurs et des détaillants, ne peuvent pas satisfaire la demande de viande à cause de leurs faibles performances de croissance et de rendement d’abattage. Depuis les années 1970, la Chine a importé des races bovines fortes productrices, comme par exemple deux races européennes (Limousin et Simmental). En Chine, ces deux races de bovins importées sont considérées presque comme des races pures en raison de plus de cinq générations de classement et de croisements. Il est bien connu que les deux races bovines européennes ont généralement d'excellentes performances de croissance et de production de viande dans des conditions d'alimentation intensives (Chambaz et al., 2003; Cuvelier et al., 2006; Vieira et al., 2007).

Lire la suite...

Calendrier des prochains évènements

* Journée nationale des professionnels du canard à rôtir
  (27 mai 2016 - Angers)

* Matinée "Equipementiers de l’agroalimentaire : de nouvelles technologies pour innover !"
  (31 mai 2016 - Quimper)

* Animal, viande et société : des liens qui s’effilochent
  (31 mai 2016 - Paris)

* 7ème Symposium International sur les Salmonelles et les Salmonelloses
  (6 au 8 juin 2016 - Saint Malo)

* Expobiogaz
  (8 et 9 juin 2016 - Strasbourg)

* Conférence Marchés mondiaux de la viande bovine
  ( 9 juin 2016 - Paris)

* Colloque Virus & Aliments
  (10 juin 2016 - Paris)

* 11èmes Journées Aliments & Santé
  (15 et 16 juin 2016 - La Rochelle)

* ICoMST 2016
  (14 au 19 août 2016 - Bangkok)

* Journée Nationale d’information Palmipèdes Foie Gras
  (29 septembre 2016 - Bordeaux)

* SIAL Paris 2016
  (16 au 20 octobre 2016 - Paris)

* Food Factory
  (19 au 21 octobre 2016 - Laval)

* Journée Nationale d’information des professionnels de la volaille de chair
  (17 novembre 2016 - Pacé)

* JSMTV 2016 – Quelle qualité pour répondre aux attentes des consomm’acteurs ?
  (21 et 22 novembre 2016 - Paris)

* Rencontres Recherches Ruminants (3R)
  (7 et 8 décembre 2016 - Paris)

* Journées de la Recherche Porcine
  (31 janvier et 1er février 2017 - Paris)

* Journées de la Recherche Avicole et Palmipèdes à Foie Gras
  (29 et 30 mars 2017 - Tours)

* Symposium Européen sur le Bien-Etre de la Volaille
  (19 au 22 juin 2017 - Ploufragan)

* 7ème Conférence internationale sur l’évaluation du bien-être des animaux à la ferme ou en groupe
  (6 au 8 septembre 2017 - Wageningen)

Agenda vpc

Mai 2016
D L Ma Me J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2
  • Tél. : +33(0) 4.73.98.53.80
  • Fax : +33(0) 4.73.98.53.85
  • E-mail : contact
  • Site internet : www.adiv.fr

qrcode vpc

 

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone, veuillez scanner ce flashcode