Le monoxyde de carbone (CO) pour le conditionnement des viandes ? Partie 2

Dans la plupart des pays, il est strictement interdit de conditionner les viandes sous monoxyde de carbone (CO). Par contre, dans d’autres pays, son usage est autorisé. Connu pour ses effets toxiques voire mortels, le CO pourrait exposer les travailleurs en milieu professionnel au risque d’intoxication. Ce gaz pourrait aussi dissimuler l’altération des viandes, et induire le consommateur en erreur sur la fraicheur du produit au moment de l’achat et de la consommation. L’effet toxique et la fraude à la fraicheur causent la controverse voire l’interdiction.
Cette revue a pour objectif de discuter les avantages et les limites de cet emploi, notamment en lien avec les risques pour le consommateur. Des recommandations sur les « bonnes pratiques » d’utilisation du CO sont directement adressées aux industriels, aux consommateurs et aux pouvoirs publics pour promouvoir un cadre réglementaire cohérent, rigoureux et efficace et, selon des normes d'éthiques qui sauront protéger le consommateur et l’intérêt de l’industriel en répondant efficacement aux nouveaux défis.